Les « survivants du cancer », une population croissante en attente de prise en charge adaptée | egora.fr

C’est un nouveau défi auquel, dans le monde occidental, les systèmes de santé sont confrontés, celui de répondre aux besoins spécifiques de ces patients, toujours plus nombreux, qui ont pu survivre à un cancer, qu’on parle pour eux de rémission de longue durée ou de guérison.

Au moment où s’ouvre le principal congrès mondial d’oncologie, le congrès de l’ASCO (American Society of Clinical Oncology), à Chicago (Etats-Unis), un article est mis en ligne estimant à 15.5 millions le nombre d’Américains en vie au 1er janvier 2016 plus d’un an après la fin d’un traitement pour cancer. C’est environ 5% de la population américaine. Parmi ces patients, 56% ont eu un cancer diagnostiqué moins de 10 ans auparavant, et 47% ont 70 ans ou plus. Et selon les épidémiologistes, ces “survivants du cancer” seront, rien qu’aux Etats-Unis, plus de 20 millions à l’horizon 2026.

Parmi ces “survivants”, le premier contingent est composé de femmes ayant survécu à un cancer du sein (3.560.570), immédiatement suivi du contingent d’hommes ayant survécu à un cancer de la prostate (3.306.760) ; viennent ensuite les survivants d’un cancer colorectal (724.690 hommes + 727.350 femmes), les survivantes d’un cancer de l’utérus (757.190), les survivants d’un mélanome (614.460).

La société doit s’adapter pour répondre aux attentes de cette population, qu’il s’agisse d’adaptations purement sociales, comme l’aide au retour à l’emploi ou l’accès aux assurances, ou d’adaptation du système de santé afin qu’il soit en capacité de répondre à la demande de ces patients qui demandent une surveillance et une attention, notamment psychologique, particulières. Or aux Etats-Unis, les experts notent que cette demande est aujourd’hui loin d’être satisfaite en raison d’une trop grande fragmentation du système de santé, aussi bien interdisciplinaire qu’interprofessionnelle, des constats qui pourraient tout aussi bien être faits de ce côté de l’Atlantique.

Sources :

Kimberly D. Miller et coll. Cancer treatment and survivorship statistics, 2016. CA Cancer J Clin 2016

http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.3322/caac.21349/abstract

Source : Les « survivants du cancer », une population croissante en attente de prise en charge adaptée | egora.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *