Accueil

Bienvenue sur votre site ! 

 » Le savoir hydrate et nourrit  »    Rabelais – Gargantua  (1542)

…mais,   » Science sans conscience n’est que ruine de l’âme » Rabelais – Pantagruel  (1542)

 » Les Sciences procèdent par l’analyse. Elles croient que ça fait leur gloire et c’est leur pitié. La nature est une synthèse – et pour l’étudier vous coupez, vous séparez, vous disséquez et quand vous voulez de toutes ces parties faire un tout – le tout est artificiel. – Vous faites la synthèse après l’avoir déplacée. Les liens n’existent plus. Les vôtres sont imaginaires et j’ose dire hypothétiques. »

G. Flaubert – Correspondance (1862-1868)

Bienvenue sur votre site ! 

 » Le savoir hydrate et nourrit  »    Rabelais – Gargantua  (1542)

…mais,   » Science sans conscience n’est que ruine de l’âme » Rabelais – Pantagruel  (1542)

 » Les Sciences procèdent par l’analyse. Elles croient que ça fait leur gloire et c’est leur pitié. La nature est une synthèse – et pour l’étudier vous coupez, vous séparez, vous disséquez et quand vous voulez de toutes ces parties faire un tout – le tout est artificiel. – Vous faites la synthèse après l’avoir déplacée. Les liens n’existent plus. Les vôtres sont imaginaires et j’ose dire hypothétiques. »

G. Flaubert – Correspondance (1862-1868)

Bienvenue sur votre site ! 

 » Le savoir hydrate et nourrit  »    Rabelais – Gargantua  (1542)

…mais,   » Science sans conscience n’est que ruine de l’âme » Rabelais – Pantagruel  (1542)

 » Les Sciences procèdent par l’analyse. Elles croient que ça fait leur gloire et c’est leur pitié. La nature est une synthèse – et pour l’étudier vous coupez, vous séparez, vous disséquez et quand vous voulez de toutes ces parties faire un tout – le tout est artificiel. – Vous faites la synthèse après l’avoir déplacée. Les liens n’existent plus. Les vôtres sont imaginaires et j’ose dire hypothétiques. »

G. Flaubert – Correspondance (1862-1868)

Contact

ph.atlan@gmail.com