Cancer du sein : une étude américaine pointe les défaillances du conseil génétique | egora.fr

Les gènes BRCA1 et BRCA2 jouent un rôle important dans la prévention naturelle des cancers en programmant la production de protéines suppressives de tumeurs, autrement dit de protéines intervenant pour réparer des erreurs au niveau de l’ADN. Des mutations de ces gènes ont pour conséquence de mettre en défaut ce système de réparation de l’ADN et donc de favoriser le développement de certains cancers, notamment du sein et des ovaires, mais aussi de la prostate, du pancréas…

Source : Cancer du sein : une étude américaine pointe les défaillances du conseil génétique | egora.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *